- Bibliothèque des Etudiants - Livre

Ads

Meilleures ventes

Informations

Le livre d'art - Fondements juriscprudentiels des disciplines artistiques Agrandir l'image

Le livre d'art - Fondements jurisprudentiels des disciplines artistiques

9791090790018

Neuf

Cette recherche est le produit de moult réflexions et difficultés rencontrées sur un terrain parfois hostile, parfois fragile, et parfois polémique, qui est celui du travail artistique au sein de la communauté musulmane.

Plus de détails

4,00 € TTC

    Cette recherche est le produit de moult réflexions et difficultés rencontrées sur un terrain parfois hostile, parfois fragile, et parfois polémique, qui est celui du travail artistique au sein de la communauté musulmane.
    On connaît de l'art, ses libertés, ses fantaisies et on est tenté de percevoir un « paradoxe » en liant les lexies «Art» et «Islam». En effet, la doxa veut faire des acteurs artistiques de confession musulmane des êtres bloqués, conditionnés, enfermés dans un carcan dogmatique déjà lui-même très resserré.
    Parler de « l'Art en Islam » reviendrait alors à parler des quelques permissions accordées à l'artiste. Autant dire que l'artiste, en Islam, passe son temps à évoluer sur un parterre d'œufs. Son art n'aurait de définition qu'en ce qu'il interdit, ce que les arts des autres philosophies permettent. Un art qui puiserait son inspiration dans un univers limité, une grille étriquée, restreinte, bref une vision du monde dictée.

    Parler de « l'Art en Islam » nous interpelle aussi dans la définition que l'on en fait aujourd'hui. Même si la lexie Islam accompagne nos gestes d'artistes, cela ne signifie pas que ces derniers n'ont de finalité que la religion. Notre production peut être même profane. Ce qui réunit toutes nos réalisations artistiques est bien une pensée philosophique de l'Islam qui rassemble finalement des individus et des styles différents, des lieux et des époques différentes. L'art de l'Islam n'est nullement l'art d'une civilisation, mais d'une éthique.
    « A Dieu appartient le Royaume des deux et de la Terre et Sa puissance n'a point de limite. » (Sourate 31 Verset 189).
    Le point de départ est donc le besoin de répondre à une question sensible. Il s'agit là de rendre justice à l'art en Islam, car Dieu est Juste. Interdire ou autoriser n'est pas un jeu ou une affaire simple. L'Homme est bien tenté de prononcer des « halâl » et des « harâm » à tout va, au gré des humeurs et des accommodements. Mais, le seul à avoir ce pouvoir est Dieu, qui nous interdit les mauvaises choses et nous autorise les bonnes, et ne se prononce pas sur certaines autres pour nous rendre la vie belle et facile. Al-Hakam nous rapporte d'après Abou Dardâa et Al-Bazzâr ce hadith : « Ce que Dieu a permis dans son livre est permis, ce que Dieu a interdit dans son livre est interdit. Les choses pour lesquelles Dieu n'a rien dit, c'est du pardon, acceptez le pardon de Dieu. Ensuite, il a cité : « Ton Seigneur n'oublie rien. » (Sourate 19 /Verset 64)
    II existe une grande diversité des avis juridiques rapportés dans les différents traités de référence quant à l'art, et plus spécifiquement quant à la musique et à la peinture. Ces deux disciplines constituant les deux modes d'expression vis-à-vis desquels, les controverses ont été, et demeurent les plus vives. Les uns les ont interdits en les considérant comme illicites (harâm), les autres les ont considérés comme licites (halât) sous certaines conditions.
    Il s'agira pour nous d'exposer les différents avis qui existent, de la façon la plus audible possible, et non pas de façon exhaustive. Nous exposerons ainsi, l'existence d'une réelle discussion entre différents avis scientifiques. Il appartient ensuite au lecteur de revenir aux références de façon plus précise, pour un examen plus approfondi des avis juridiques. Globalement, on peut ainsi dire que les différents avis juridiques concernant la musique ou le dessin se répartissent en deux, voire trois grandes catégories :
    - les uns les interdisent totalement, en s'appuyant tantôt sur la littéralité d'un hadîth, tantôt sur une interprétation d'un verset du Coran ;
    - d'autres, en désaccord avec les interprétations et les sources sur lesquelles s'appuient les premiers, convoquent d'autres textes pour autoriser, dans certaines limites et sous certaines conditions, tant la musique que le dessin ;
    d'autres, enfin, permettent aussi la musique et le dessin mais divergent sur la deuxième catégorie, quant aux conditions et aux limites fixées pour la permission ; nous verrons comment, particulièrement pour le cas de la musique, les réponses différent sensiblement.
    La décadence que l'Histoire a connue après la période prophétique et la période des quatre califes, a réduit à néant petit à petit l'inventivité, la création ainsi que la pensée artistique. Jusqu'alors utilisées à des fins louables, nobles, savantes, elles sont devenues petit à petit l'assortiment des espaces de débauche où l'injustice coule à flots comme l'alcool y remplit les coupes .C'est pour cette raison qu'il faut dire à haute voix et avec courage que ce n'est pas l'art (musique ou autres) qui est au centre du débat, mais ce qui est voulu pour cet art.
    Ce petit ouvrage vous apportera des informations claires et justes sur la question. L'importance de cet examen a amené l'association Ph'Art, à réaliser ces quelques écrits. Ces données n'ont d'autres vocations que de permettre au musulman de suivre la voie du Prophète, paix et bénédictions sur lui, sans tomber dans l'extrême et l'imitation. Rendre justice à l'expression artistique, est une motivation légitime quand on voit ce que cette discipline, comme toutes les autres disciplines, ont subi des suites de la décadence historique.

    Sujets traités dans ce livre :

     

    • Musiques et chants en Islam
    • Arguments des savants qui autorisent la musique
    • Arguments des savants qui interdisent la musique
    • Etude des différents textes d'interdiction
    • Dessins et photographie
    • Cinéma
    .SUPPORT: -Livre
    .ÉDITIONS : -Alter
    .THEME : -Bibliothèque des Etudiants
    EAN13 : -9791090790018
    Année : -2012
    Nombre de Pages : -56
    Nombre de Volume : -1

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Le livre d'art - Fondements jurisprudentiels des disciplines artistiques

Le livre d'art - Fondements jurisprudentiels des disciplines artistiques

Cette recherche est le produit de moult réflexions et difficultés rencontrées sur un terrain parfois hostile, parfois fragile, et parfois polémique, qui est celui du travail artistique au sein de la communauté musulmane.

Avis sur le Produit

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

30 Autres produits dans la même catégorie:

Cette recherche est le produit de moult réflexions et difficultés rencontrées sur un terrain parfois hostile, parfois fragile, et parfois polémique, qui est celui du travail artistique au sein de la communauté musulmane.

">

Promotions

Ads

Nouveaux produits

Déjà vus

Fabricants